vendredi 21 avril 2017

La quête des livres-monde

You are not alone.


Auteur : Carina Rozenfeld
Genre : ƒαntαѕtιquє, αvєntuяє, contємρoяaιn

Zec a 16 ans et vit une adolescence parfaitement normale...jusqu'au moment où, après une nuit très agitée, des ailes lui poussent dans le dos. Zec apprend bientôt qu'il est originaire d'un univers parallèle disparu dans le néant à cause de l'Avaleur de Mondes, et qu'il a pour mission de le ressusciter. Aidé d'Eden, une jeune fille ailée comme lui, il doit retrouver les trois Livres-Monde, cachés sur la terre, dans lesquels sont enregistrés les âmes, les lieux et l'histoire de ce monde perdu. Mais cette Quête s'annonce hautement dangereuse car l'Avaleur de Mondes est bien décidé à terminer ce qu'il a commencé...


J'ai lu la quête des Livres-Monde pour la première fois à l'âge de 11 ans après l'avoir emprunté à mon collège et je me souviens que cette saga m'avait plu à un point que je me l'était procurée sans tarder ! Ça fait un bout de temps maintenant qu'elle trône sur ma bibliothèque, m'appelant, me demandant de la relire encore une fois...Ce que j'ai fini par faire ! Ceci est donc une relecture de ces livres de Carina Rozenfeld, une auteure que j'affectionne tout particulièrement...

Alors déjà, je dois vous avouer que je n'ai pas autant aimé qu'autrefois. Certes, l'histoire est toujours aussi palpitante, les héros toujours aussi attachants et le suspens toujours aussi présent...mais j'ai trouvé l'écriture beaucoup trop jeunesse pour moi et la trame trop simple, trop rapide.
Les événements s'enchaînent beaucoup trop rapidement à mon goût et les solutions apparaissent presque toutes trop facilement, ou par un heureux hasard.

Mais sinon, cette trilogie de Carina Rozenfeld fait toujours parti de mon cœur et me procure toujours autant d'émotions :


De l'émerveillement tout d'abord, face à un monde nouveau, identique au nôtre à quelques détails près et peuplé d'êtres ailés fantastiques et merveilleux.

De la peur ensuite, une fois les héros confrontés à l'Avaleur de Monde, une entité destructrice dépourvue de tout sentiments et prête à aller jusqu'au bout de sa mission à n'importe quel prix...

On ressent également de l'envie, beaucoup d'envie. Qui donc n'a jamais rêvé d'avoir des ailes dans son dos ? De pouvoir enfin voler, frôler les nuages et de ressentir cette sensation de liberté tant recherché ? 
À cet instant, je comprends parfaitement Louis, l'amis des deux chébériens ; voir Zec et Eden voler devant moi alors que j'en suis incapable me rendrait vraiment triste et envieuse à leur égard.

Et enfin, un vide terrible une fois le troisième tome refermé. J'ai toujours eu du mal à quitter l'univers de la quête des livres-monde. Cela me fait comme un déchirement, une absence, un vide. Comme si je les avaient abandonnés. Surtout que les derniers chapitres du Livre du Temps sont tout simplement sublimes, pour bien nous donner un sentiment de nostalgie à la fin ! Quelle cruauté de la part de l'auteure je trouve !


En bref, c'est une trilogie que je vous recommande vivent de lire, surtout si vous recherchez une histoire très originale sur le thème des anges !



○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

Le miroir, éclairé par la lumière nue de la lampe à néon qui le surplombait, lui révéla une image tirée d'un film d'épouvante : de ses énormes boutons, des cartilages blancs avaient jailli, comme deux boules lisses et pâles, et du sang coulait abondamment de ces excroissances, le long de son dos, jusque sur ses fesses et ses jambes. Zec eut un haut-le-cœur et sa tête se remit à tourner. Se cramponnant au bord de la vasque fraîche, il fit jaillir l'eau de la douche, et sans attendre qu'elle soit à bonne température, il s'assit dans la baignoire, recroquevillé sur lui-même. Le jet puissant fouettait son dos douloureux, nettoyait le sang qui tourbillonnait en volutes rouges autour de lui, avant de disparaître dans la bonde.

Zec resta longtemps ainsi, en boule dans la baignoire, les bras autour de ses jambes, le menton posé sur ses genoux, balançant son long corps d'avant en arrière, les yeux fermés pour ne pas voir le sang couler. La douleur ne cessait pas ; il sentait ses omoplates qui continuaient à sortir de son corps alors que les larmes roulaient sur ses joues, se mêlant à l'eau brûlante qui coulait sur lui.


○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○



Histoire :  4.5 /5
Personnages :  4.5 /5
Plume de l'auteur :  4 /5
Couverture : 3.5 /5



Ma Note : 16,5/20

Prochaine lecture : Caraval de Stéphanie Garber

9 commentaires:

  1. je ne crois pas connaitre cette trilogie mais du coup je suis curieuse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair qu'elle n'est pas du tout connue !

      Supprimer
  2. Je ne connais pas du tout cette trilogie et je dois dire qu'elle me tente beaucoup ! Merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Derien ! J'espère qu'elle te plaira si tu la lis un jour ^^

      Supprimer
  3. Tu as attisé ma curiosité :p Je pense peut être me procurer le premier tome

    RépondreSupprimer
  4. Cette saga ne me tente pas vraiment mais merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dommage mais chacun ses goûts !
      Et merci ^^

      Supprimer