mardi 9 mai 2017

La Symphonie des Abysses Livre II

C'est en n'étant personne que l'on peut devenir quelqu'un.









Auteur : Carina Rozenfeld
Genre : αvєntuяє, ѕ¢ιєn¢є-ƒι¢tιon

415 pages







Une nouvelle ville,
De nouvelles lois,
Les mêmes interdits.
Abrielle et ses compagnons croyaient s'être enfin affranchis du tyrannique Règlement Intérieur. Hélas, ils vont découvrir que les rêves qu'ils portent en eux ne pourront jamais s'exprimer dans l'enceinte du Mur. Mais leur rencontre avec Eyal, jeune homme assoiffé de vérité, va faire renaître l'espoir.
Aucun mur, aussi haut soit-il, 
ne peut étouffer les cœurs épris de liberté.
Car un passage vers l'extérieur existe bel et bien. Pour y accéder, Abrielle et ses amis vont devoir vaincre les terribles gardiens qui le défendent farouchement...



○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○
J'ai lu La Symphonie des Abysses 2 en lecture commune avec Reading Love du blog Les lectures de Fifi
○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○



/!\ Spoilers si vous n'avez pas lu le premier tome ! /!\


Ça faisait un moment que ce livre traînait dans ma PAL. Le tome 1 m'avait vraiment beaucoup plu avec son univers fermé, strict et incroyablement original, donc je voulais absolument lire la suite !

Alors déjà, j'ai trouvé le début un peu dur à accrocher, à se rappeler chaque nom, à retrouver ses repères. Bien sûr, je me rappelait de l'Anneau, du Mur, du Cercle et tous ces autres noms mais je ne me souvenais plus de la fin du tome 1, j'ai donc dût le ressortir de ma bibliothèque pour en lire le dernier chapitre.

Il faut que je vous prévienne : les premiers chapitres sont extrêmement longs et deviennent un peu lassant au bout d'un moment. Pourquoi ? On y suit Eyal, on nouveau protagoniste qui vit dans une nouvelle ville, toujours accablé par un règlement intérieur, mais cette fois-ci constitué différemment. Dans ce nouvel endroit, les hommes sont divisés en deux catégories : les sombres et les pâles. Ils vivent séparés, se détestent, et les "mélangés" sont rejetés et travaillent en tant qu'esclaves.
Eyal est lui-même un mélangé. Alors durant la première partie du livre, on en apprend plus sur sa vie, son passé, sa famille et sa situation actuelle. Donc oui, comme dit plus haut, c'est long.

Mais heureusement, Abrielle, Sand et Cahill ne tardent pas à faire leur apparition dans l'histoire et c'est à ce moment là que tout devient plus intéressant ! L'action arrive et avec elle des révélations, de nouveaux espoirs, un nouveau but. 
Je ne m'étais pas rendue compte à quel point ces personnages m'avaient manqués ! De plus, j'ai une petite préférence pour Sa et Ca. Lorsqu'ils étaient neutres et sans sexe pour se définir, ils s'aimaient. D'un amour puissant, bouleversant. Et même après avoir reçus leurs injections, avoir découverts qu'ils avaient tous deux décidés de devenir des hommes, ils ont continués à s'aimer. Là, Carina Rozenfeld brise un gros cliché qui fait, selon moi, toute la beauté du livre. 

Ma seule déception étant la fin. J'ai vraiment été déçue par les derniers chapitres qui ne collent pas du tout au reste de l'univers. Comme si l'auteure ne savait pas quoi écrire à ce moment là, comme si elle n'avait pas prévu ce moment et donc a dut opter pour une solution de secours. J'ai trouvé cette fin très enfantine, non exploité et pas du tout réfléchie...Et puis a mon avis, elle finit nettement trop tôt. On ne sait pas ce que deviens le père et la mère d'Abrielle, la tigresse, le père d'Eyal et tous les autres habitants de l'Anneau. Parfois, les fins prématurées apportent du suspens, de la réflexion et du bonheur au lecteur qui peut imaginer la suite à sa manière. Mais là, il en fallait vraiment une. On ne peut pas imaginer nous-même ce qu'il va se passer ensuite, et c'est très frustrant.



En conclusion, j'ai été très heureuse de lire ce second et dernier tome de la saga. L'univers est plus approfondis, on en apprend d'avantage quand à l'origine de la construction de l'Anneau et les personnages sont nettement plus approfondis, plus mûrs. Il y a juste le début un peu lent et ennuyant ainsi que la fin décevante qui enlèvent des points à ma note finale...



○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

Sand laissa passer un silence, cherchant ses mots. Comment exprimer ce qu’il avait au fond du cœur, comment lui faire comprendre que l’amour qu’il ressentait à son égard n’avait jamais été une question de physique ? Quand ils étaient Neutres, ils étaient laids, l’un et l’autre, et pourtant ils s’aimaient. Et quand ils avaient eu peur que leur choix au moment de l’Injection change quelque chose entre eux, c’était pour leurs âmes, pour ce qu’ils étaient au fond d’eux-mêmes et qui les rendait beaux à leurs yeux.


○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○



Histoire :  4 /5
Personnages :  4 /5
Plume de l'auteur : 5 /5
Couverture : 3 /5



Ma Note : 16/20
Prochaine lecture : Océania tome 1 de Hélène Montardre

8 commentaires:

  1. J'ai survolé ta chronique mais ça m'a bien donné envie de découvrir cette duologie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est très créative, lance toi ! :)

      Supprimer
  2. J'avais lu le premier tome il y a un moment mais ma bibliothèque n'avait pas la suite, je n'avais donc pas pu continuer :( Ce qui est dommage car j'avais bien aimé d'après mes souvenirs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dommage !
      J'étais à peu près dans le même cas que toi mais ma grande soeur m'a offert le tome 2 donc j'ai put poursuivre l'histoire ^^

      Supprimer
  3. Mince vraiment dommage pour la fin. J'avais entendu parler de la série en la voyant un peu partout mais pas tentée pour ma part

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis également déçue de cette fin, je m'attendais à nettement mieux de la part de l'auteure ! :/

      Supprimer
  4. Coucou Thallia. Dans l'ensemble je vois que nos avis se recoupe sur certains points. Je crois que la vrai différence réside surtout dans la note, j'ai été plus sévère que toi, mais bon, ma lecture à été laborieuse comme je te l'ai dit, et je n'aurais pas pu mettre une plus grande note que celle-là... après j'ai été contente tout de même d'avoir quelques réponses, mais je reste sur ma faim pour pas mal de chose notamment sur le pourquoi du comment de ce choix de récit... tu comprendras peut-être plus en lisant ma chronique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'y rend sans plus tarder !
      J'ai toujours eu un peu de mal à mettre une note sévère, c'est...compliqué pour moi, je pense à tous les efforts que l'auteur a dut faire pour parvenir à écrire ce roman..

      Supprimer